Crémation.

Prélude :

Le Soleil a cligné des yeux,
Éternué, peut-être,
Il m’a fallu vider les lieux,
Oui, j’ai du disparaître.

J’aime la nuit mais, j’y peux rien,
Je la remplis de gros chats gris,
De gros chats gras, de gros chagrins,
De miaulements, feulements, cris.

Extase :

Plongé dans l’eau des Danaïdes
Je me laisse verser
Chuter du Plein vers le grand Vide
De ce tonneau percé.

J’écoute cet écoulement,
Bruit de la vie, bruit de la mort,
Ou bruit du temps, plus simplement
Bruit du silence et du remords.

Je m’extasie comme un enfant,
Devant le beau visage
De cette Aurore retournant
Dans ses draps, paysage.

J’admire au creux du crépuscule,
Les fleurs de feu qui étincellent,
Hésitante avance et recule
La couleur du Soir avec elles.

Éveil :

Quoi ? Quand ce serait le Soir
- On ne m’en a rien dit ! -
Je n’accepterais pas ! L’histoire
N’aurait pas mon crédit !

Et vie :

Éblouissant Sorcier tout de flammes vêtu,
Figure enténébrée quand les passions se pâment,
Lucidité lassive, acidité têtue,
Que ne t’ai-je connu plus brûlé que ton âme ?

Qu’ai-je à faire d’un fou dansant en continu,
La même dévotion pour le corps d’une femme
Et peuplant mon esprit de visions semi-nues,
Hantant mon cœur, battant ma chair, comme une lame ?

J’ai, comme un cadenas, sur mes yeux la pommade,
Qui m’empêche de voir, de vouloir et de prendre,
J’ai sous les paupières la pupille malade
Qui réduit toute Vie et tout Amour en cendres.

Mais j’ai bien plus profond, ancré dans la mémoire
Cet Adage vibrant, que le Jour qui s’est tu
Laisse à l’homme le droit d’aller chasser son Noir…

J’ai le goût entêtant du feu pour le fétu.

 


Autres articles

3 commentaires

  1. Bettina dit :

    Coucou,
    J’aime ce poème aussi…
    bref, je suis passée.

    Dernière publication sur FICTIONS et FRICTIONS : Bruxelles ciblée, Bruxelle brisée, Bruxelles martyrisée...

  2. Michel Astre dit :

    Bonjour !
    J’ai suivi à tout hasard un lien « mon petit frère écrit des trucs biens! » sur Ubuntu-Fr …
    Et oh ! surprise ! un poète génial !
    Bravo, continuez !
    Michel Astre

  3. Bettina dit :

    Tu es passé où? Donne des nouvelles… écris un nouveau poème… fais quelque chose…

    Dernière publication sur FICTIONS et FRICTIONS : Bruxelles ciblée, Bruxelle brisée, Bruxelles martyrisée...

Répondre

penser et tout dire |
Pascal DEMEURE, mes romans.... |
le Cri du Crabe qui Cuit ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rguiegu brahim - ÅíãÇÁÉ æÑÏ...
| dislui
| sarivoli