qu’a l’âme à ses cris ?

qu’a l’âme à s’animer et dés qu’un mot la mord,
à changer de posture, se tendre en un ressort ?
qu’à l’âme à nous tourner en tous sens et toujours
nous faire rebondir sur ce qu’on nomme amour ?

 

l’âme est mue quand émue elle veut sans souffrir
offrir ce que fierté lui fait croire qu’elle est.
l’âme est tue quand tuée elle cherche en un tu
le monde qui s’enflamme autour de sa vertu.

 

l’âme a tort, elle se tord, car en sa chaîr de cendres,
la chaleur qui l’habite semble enfin lui sourire.
l’âme est mue, l’âme est tue, mais elle sait aimer.

 

l’âme encore se relève, et comme si brûlée,
elle n’était jamais entrée dans une tombe,
l’âme naît, l’âme n’est rien d’autre que profonde.

 


Autres articles

Répondre

penser et tout dire |
Pascal DEMEURE, mes romans.... |
le Cri du Crabe qui Cuit ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rguiegu brahim - ÅíãÇÁÉ æÑÏ...
| dislui
| sarivoli