envol ; la harpie

La harpie qui m’a pris a déployé ses ailes,

ses seins qui se balancent dans la moiteur de l’air

flagellent ma torpeur dans leur candeur pâle.

 

 

elle ne me fait le mal que parce que j’en suis :

mâle aimé, maltraité, amour, mélancolie.

ma lumière m’a laissé allumé par la muse,

 

 

la muse qu’amoureuse elle représente ici,

harpie par sa violence, happée par son esprit

dans un cycle, une danse, redondance qu’ainsi

 

 

rien n’arrête; la harpie qui s’apprête au massacre.

le martyr me consume et je ressens l’extase

la dévoration, j’offre mon cœur sanglant.

 

 

pris dans l’air, épris d’elle, son mépris m’ensorcelle

j’apprends avec lui la destinée funeste :

qu’un amour malheureux aura la main trop leste.

 

 

la gifle sur ma joue réveille le sentiment,

je me lève en tremblant au sommet de son aire :

la vue est belle ici, le soleil qui s’écrit

 

 

les couleurs qui abreuvent mes plaies qui s’étalent,

la nudité violente de son corps de vestale,

le fracas de mon crâne à peine un peu plus bas…

 

 

je vacille alors qu’il me semble presque sûr

que voici la morsure de sa vraie certitude,

j’appréhende à ma joie et m’en remets à elle.

 

 

le prélude est tombé sur mes épaules trouées,

elle a planté en moi le fer de ses prunelles,

a déchiré mon ventre pour faire sortir mes cris.

 

 

demain, au doux réveil, je saurai qui je suis,

je sentirai bien mieux la force masculine.

frappé par l’éclat doux de sa moue au matin.

 

 

je pourrai me pencher dans la lumière câline,

me coller, approcher, la clarté de l’aurore.

l’envol aura eu lieu, alors, et les cieux

 

 

seront ce qu’on en sait, glissant sans s’arrêter

du rêve à l’entêtant de sa réalité.

le mythe est mort d’amour, c’est moi qui l’ai tué.

 


Autres articles

3 commentaires

  1. tshirtman dit :

    « le mythe est mort d’amour, c’est moi qui l’ai tué. »

    j’aime! :D

  2. L'acteur maître du donj' dit :

    Ouaip moi aussi par contre le reste me laisse un peu suspicieux, tu vire SM ou quoi?
    au passage c’est un peu dark non? j’aaaaaaaaaaaaadore!!!!!!!!!!

  3. phlaurian dit :

    hum ! bah c’est pas que je vire sm mais plutôt qu’il faudrait que je me fasse un peu violence pour aller vers un peu plus de charnel dans mes rapports sociaux, ce qui me ferait sans doute du bien… un peu sombre donc, mais j’essaie de sous-entendre une force érotique (et je sais pas si ça fonctionne bien) non, parce qu’être « troué » ça peut avoir plusieurs connotations évidemment…

Répondre

penser et tout dire |
Pascal DEMEURE, mes romans.... |
le Cri du Crabe qui Cuit ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rguiegu brahim - ÅíãÇÁÉ æÑÏ...
| dislui
| sarivoli