LA CHANSON DES LUNATIQUES,.:;:.,.:;:.,.:;:.

j’aime, à me balader
de par les sentiers, vagabon-
-der, marcher et marcher
et rencon-
-trer, des gens fortunés
qui me donnent leur for-
-tune, qui montrent du doigt la
lune en disant disant qu’ils l’ont zyeu-
-tée, de plus près, l’ont touchée du bout des
doigts… de pieds,
et veulent la rapprocher de
moi, qu’ils me disent que si je n’la voit
pas, je risque de passer à cô-
-té, je m’écarte en riant, pour mar-
-cher, la lune je la foule du pied
et s’ils veulent l’appe-
-ler, terre, je peut leur accor-
-der, mais c’est tout ce que j’puisse faire,
les regarder gentiment, puis con-
-tinuer gaiement,
il est des salauds sur cette terre
que j’aime, mais je n’les verrais jamais
, puisqu’elle est là-haut dans le
ciel…

CROQUE!
Croquer la lune à belles dents, et de-
-mander « pourquoi maman? », on
répondra toujours,
que l’amour!
et vlan!

 


3 commentaires

  1. L'acteur maître du donj' dit :

    elle est bien (je comprend pas pourquoi le reste c’est pas affiché)

  2. phlaurian dit :

    hum, très bizarre toussa… normalement j’ai mis dans les options qu’à partir du moment où j’acceptais un commentaire de quelqu’un ça acceptait automatiquement tous les autre… mais là j’ai encore eu besoin de tous les modérer (et j’ai encore moins compris puisque le deuxième s’est classé dans les spams, je ne l’ai vu qu’après…) va falloir que je vérifie comment toussa marche…

Répondre

penser et tout dire |
Pascal DEMEURE, mes romans.... |
le Cri du Crabe qui Cuit ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rguiegu brahim - ÅíãÇÁÉ æÑÏ...
| dislui
| sarivoli