pardon?

je crois que je dis rien parceque je sais pas quoi dire, je sais d’ailleurs même pas si je pense pouvoir ou devoir dire quelque chose à l’instant même… ce n’est plus la raison qui dicte le schéma actanciel de ma narration interne, c’est le dénouement d’une réflexion composée de bribes instinctives, d’intuitions lumineuses, de sombres solipsismes et d’images poëtiques particulièrement floues… autrement dit: florian est aux mains de phlaurian

 


Autres articles

Un commentaire

  1. joyeux anniversaire phlaurian!

Répondre

penser et tout dire |
Pascal DEMEURE, mes romans.... |
le Cri du Crabe qui Cuit ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rguiegu brahim - ÅíãÇÁÉ æÑÏ...
| dislui
| sarivoli